Brassens au Hall de la chanson, un succès médiatique

Salué par la presse, Le Prof de Brassens reste à l'affiche jusqu'au 6 novembre !

Avec les honneurs de la télévision suisse italienne ! Pour visionner l'extrait, cliquez ICI


 

LE MONDE, Mercredi 13 octobre 2021 (journaliste : Sylvain Siclier), retrouvez l'article ICI

 « Dans un espace transformé en salle de classe, voici la découverte des premiers temps de Brassens avec Le Prof de Brassens. L'artiste, interprété par le guitariste et chanteur Alban Losseroy, est en classe de 3e, son professeur, Alphonse Bonnafé, joué par le comédien et chanteur Olivier Hussenet, lui fait découvrir les poètes, dont François Villon, influence revendiquée. Bonnafé encouragera Brassens, le conseillera dans l'écriture. Dans l'accompagnement d'une guitare électrique ou acoustique, les chansons vont vers des ailleurs variés. »

LE FIGARO, Vendredi 22 octobre 2021 (journaliste : Olivier Nuc), retrouvez l'article ICI
« Le Prof de Brassens, présente un Brassens résilient, qui s’est construit en réaction aux brimades dont il a été l’objet. Le spectacle évoque Alphonse Bonnafé, ce prof remarquable qui, en classe de troisième, a initié Brassens à la poésie, en particulier celle de François Villon. »

FRANCE 3 IdF, 19/20 Paris Île-de-France (Direct), Mardi 19 octobre 2021 (journaliste : Marlène Blin).
« Paris célèbre Brassens, le poète aurait 100 ans cette semaine : direction La Villette. Bonsoir Serge Hureau, vous êtes le directeur du Hall de la chanson, grand spécialiste de Brassens.
Le Prof de Brassens est un spectacle sur le prof qui lui a donné envie (lui qui était nul à au collège et détestait l’école) de fréquenter les poètes. Et ça lui a beaucoup servi dans la vie, quand il a eu des problèmes et qu’il s’est un peu isolé à partir de l’âge de 18 ans. »

Devant le succès de Brassens, la mauvaise herbe, lui aussi relayé par les médias, Le Hall propose d'autres dates, jusqu'au tout début décembre.

LE MONDE, mercredi 13 octobre 2021 (journaliste : Sylvain Siclier), retrouvez l'article ICI
« Quatre chanteuses et chanteurs, trois instrumentistes (vents divers, guitares et claviers, percussions) valorisent les mélodies d'un programme certes souvent lié à la mort, mais qui devient une fête, avec des arrangements qui voyagent dans les styles. »

TÉLÉRAMA.fr, Vendredi 22 octobre 2021 (journaliste : Odile de Plas), retrouvez l'article ICI
Rire : une vertu chez Brassens, autoproclamé « polisson de la chanson ». Ce  fut et reste son point d'entrée le plus accrocheur. Le premier cité par ses admirateurs les plus jeunes, à l'image des apprentis interprètes du Hall de la chanson, à Paris, qui, des mois durant, ont travaillé sur ses chansons pour un spectacle, La Mauvaise Herbe donné à La Villette.
La Mauvaise Herbe, au Hall de la chanson, n'occulte rien question en reprenant Les Deux Oncles, son texte le plus controversé, le plus dérangeant. Son interprète dans La Mauvaise Herbe a d'ailleurs mis longtemps à apprivoiser « ce gouffre ». Avant d'y succomber, bouleversée par la puissance de réflexion qu'il entraîne, inévitablement.

LE FIGARO, Vendredi 22 octobre 2021 (journaliste : Olivier Nuc), retrouvez l'article ICI
«  La Mauvaise Herbe, qui sera repris bientôt est beaucoup plus mis en scène, avec trois musiciens touche à tout, entre musique de film et jazz, sous la houlette de Clément Caratini. On y aborde la mort avec drôlerie, en montrant la dimension presque philosophique de l’écriture de Brassens. »

Revue de presse Centenaire Brassens

SI VOUS AIMEZ, DECOUVREZ AUSSI...

Spectacle musical

Brassens, la mauvaise herbe

Prolongations

DU 7 Nov. AU 7 Déc. 2021

le hall de la chanson

Spectacle

Le prof de Brassens

CENTENAIRE GEORGES BRASSENS

Mardi 5 octobre 2021

le hall de la chanson